235, Route de Béthune 62300 LENS

Actualités

ico file VDC n°28.pdf

TPE/PME, ACTIVITÉ PARTIELLE, RETRAITE : MES QUESTIONS AU GOUVERNEMENT, CE JOUR DANS L’HÉMICYCLE DU SÉNAT  
 
Cet après-midi j’ai attiré l’attention de Madame la Ministre du Travail sur la situation de milliers de PME et TPE françaises. Avec mes collègues du groupe socialiste et républicain, nous demandons l’annulation des charges sociales et patronales pour TOUTES les entreprises ayant cessé leurs activités durant cette crise sanitaire.
Conscients que l’activité partielle risque de durer après le 11 mai, nous souhaitons le maintien du chômage partiel dans sa forme actuelle, sans aucune dégressivité, et ce au-delà du 1er juin.
Enfin, à l’heure actuelle de nombreux salariés, notamment les moins rémunérés, ceux dont les contrats sont précaires ou ne travaillent qu’un faible volume d’heures, perçoivent une indemnité de chômage technique qui n’est pas soumise aux cotisations sociales et qui ne permet donc pas d’ouvrir des droits pour la retraite.

Par conséquent, J’ai demandé la modification du dispositif actuel pour que la période de chômage partiel donne droit pour TOUS les salariés à des trimestres cotisés pour la retraite.

Ces propositions seront à l’étude et le contour de leur mise en œuvre livré prochainement... Nous y serons très attentifs.

ico file Cliquer ici pour visionner l'intervention de Sabine VAN HEGHE dans l'hémicycle du Sénat le 6 mai 2020

 
 

En 2017 Madame Sabine VAN HEGHE, Sénatrice du Pas-de-Calais, visitait l’usine Bridgestone de Béthune avec Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail et Xavier BERTRAND Président de Region . À l’époque elle se réjouissais de voir que cette entreprise faisait le choix d’une politique de formation et de recrutement innovante et dynamique en nouant un partenariat avec l’AFPA et Randstad, permettant ainsi à des demandeurs d'emploi de bénéficier d'une formation qualifiante favorisant leur entrée en CDI.
Aujourd’hui Madame VAN HEGHE est choquée par l'annonce de la fermeture du site de Béthune par les dirigeants de Bridgestone.
Cette usine emploie actuellement 863 travailleurs sans compter les intérimaires.
Les dirigeants de la multinationale Bridgestone DOIVENT RENDRE DES COMPTES : depuis des années, ces dirigeants ont affaibli le site de Béthune en ne faisant pas les investissements nécessaires, ce qui a entrainé un déficit de compétitivité et, ce, de manière totalement délibérée !
Madame VAN HEGHE témoigne de toute sa solidarité aux travailleurs de Bridgestone-Béthune et à leurs familles, ELLE SE BATTRA À LEURS CÔTÉS pour le maintien de leur emploi en coopération avec l'État, le Département et la Région.
La mobilisation de tous les acteurs est en effet nécessaire pour dégager des solutions garantissant le maintien de l'emploi, c’est d’autant plus nécessaire que notre pays et notre région traversent une crise économique très grave. Ce sera le sens de son action dans les prochains jours.

 

ico file Consulter l'intégralité de la VDC n°27

Dans ce contexte difficile où les enfants doivent suivre leur scolarité à distance, s’est révélée l’évidence que certaines familles ne possédaient pas d’imprimante ou encore avaient des difficultés à se procurer des ramettes de papier pour imprimer les cours envoyés par les enseignants.
Malgré les efforts considérables développés par les enseignants en la matière, des inégalités risquent de se creuser encore et d’impacter l’année scolaire de certains enfants.

Hélas, la demande de Madame Sabine VAN HEGHE, Sénatrice du Pas-de-Calais, n’a pas reçu l’écho qu'elle attendait et ce malgré la démonstration de l’absence de coût supplémentaire pour les finances communales.